Régime hyperprotéiné

Le régime hyperprotéiné.

Efficace mais dangereux car il réactive souvent de façon définitive notre mode de fonctionnement ancestral qui nous empêche ensuite de revenir à une alimentation moderne sous peine de regrossir très vite

Vous voulez maigrir et on vous a parlé du régime hyperprotéiné comme le régime du docteur Dukan ou encore le célèbre régime Atkins ?

Vous connaissez peut-être des personnes qui ont utilisé ces méthodes ayant perdu du poids très rapidement ?

Le vrai intérêt du régime hyperprotéiné a été de mettre le doigt sur l’effet grossissant des hydrates de carbone aussi appelés glucides. En effet pendant des années, on a cru que c’était les graisses qui faisaient grossir. On a ensuite découvert que c’était les féculents, et le sucre qui était le principal facteur de prise de poids. C’est de là qu’est née l’idée des régimes hyperprotéiné.

C’est le docteur Atkins, dans les années 70, aux États-Unis, qui le premier est venu avec cette idée.

Je ne suis pas un partisan du régime hyperprotéiné tel quel car sur le long terme, il est souvent catastrophique pour de nombreuses personnes. Quand vous éliminez totalement ou quasi totalement tous les glucides de votre alimentation, vous préparez lentement une bombe à retardement qui explosera le jour où vous reviendrez à une alimentation qui contient des glucides.

Votre organisme va passer dans un mode de fonctionnement différent de façon souvent définitivement. De nombreuses études l’ont montré, lorsque vous commencez un régime hyperprotéiné, vous êtes pratiquement condamné à continuer à manger sur ce mode jusqu’à la fin de vos jours sous peine de grossir dès que vous réintroduirez les glucides dans votre alimentation.

 

L’explication est sans doute dans notre histoire génétique

L’homme a durant des dizaines de milliers d’années suivi une alimentation de type hyperprotéiné. Avant la sédentarité, c’est-à-dire avant que l’homme n’arrête sa vie nomade pour cultiver l’agriculture, nous n’avions que très peu de glucides dans notre alimentation. Il semblerait, que le régime hyperprotéiné remettre notre organisme dans ce mode « paléolithique ». Comme s’il suffisait de pas grand-chose pour rétablir un système de fonctionnement très ancien caché au fond de nous.

C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes se disent très contentes des régimes hyper protéinés car elles sentent leur corps fonctionner très bien comme cela. Mais pour ceux qui parmi vous veulent un jour retourner vers une alimentation actuelle, ce changement de fonctionnement de votre organisme s’avère souvent catastrophique.

Les témoignages sont très nombreux. Et ces témoignages sont toujours en deux phases. La première est celle durant laquelle les gens sont contents car ils perdent du rapidement du poids. La deuxième est celle du désastre où les mêmes personnes se voir reprendre du poids très rapidement et même pire, car dans la plupart des cas le métabolisme a changé de façon définitive. Par conséquent les personnes qui ont suivi un régime hyperprotéiné grossissent plus avec le même apport nutritionnel après leur régime qu’avant leur régime !

C’est donc un régime sans retour, comme une espèce de pacte signé avec le diable, qui offre souvent à de nombreuses personnes des résultats très rapides. Mais cela au prix de l’impossibilité de faire marche arrière et de revenir à une alimentation normale plus tard.

 

Mais où est la bonne solution alors  ?

Tout n’est pas à jeter dans les régimes hyper protéinés. Au contraire. Ils nous ont appris qu’il faut diminuer fortement les glucides dans notre alimentation si nous voulons des résultats rapides. Mais pas n’importe comment ! Et certainement pas totalement. C’est ce que je vous propose dans ma méthode, « Le secret pour maigrir ». J’ai analysé et essayé la plupart des grands régimes actuels pour dégager ce qu’il y a de bons en chacun d’eux mais également ce qu’ils ont de mauvais.

Ce travail énorme de plusieurs années m’a amené à mettre au point une méthode juste et équilibrée que je veux partager avec vous aujourd’hui.

Le problème du régime hyperprotéiné et celui de toutes les solutions un peu extrêmes. Vous risquez de tomber sur des partisans qui ne jurent que par lui. C’est comme toute chose sur cette planète. De nombreuses personnes défendent bec et ongle leurs solutions argumentant que c’est la seule valable que toutes les autres sont mauvaises. En matière de régimes ce n’est pas différent.

 

Mais la vraie solution se trouve souvent à la croisée des chemins

Il faut prendre dans chacune des techniques ce qu’il y a de bons pour combiner tout cela en une méthode efficace, équilibrée, et sans les travers de toutes les solutions extrémistes. C’est ce que je vous propose dans ma méthode, « Le secret pour maigrir ».

 

 

 

 

Regime hyperproteine

Ce type de régime donne de bons résultats mais il est aussi risqué. Dans la plupart des cas les modifications métaboliques engendrées seront irréversibles. Laissant les gens qui l’ont suivi incapables de reprendre une alimentation normale à moins de reprendre rapidement les kilos durement perdu.

Est-ce que vous souhaitez perdre du poids et les régimes hyperprotéinés comme ceux connus sous les noms d’Atkins ou de Dukan vous intéressent vraiment ?

Est-ce que des gens dans votre entourage ont déjà utilisé ces méthodes avec succès ?

La force du regime hyperproteine est d’avoir mis en évidence le facteur de prise de poids apporté par les hydrates de carbone, plus communément appelés glucides. Auparavant, nous pensions que les graisses étaient la principale source de prise de poids. Puis il s’est avéré que les féculents et le sucre en étaient la source réelle. De cette constatation, sont nés les régimes hyperprotéinés.

Le docteur Atkins qui exerçait en Amérique du nord dans les seventies a été le premier à mettre au point un régime de ce type.

Personnellement, je ne cautionne pas les régimes hyperprotéinés car dans la plupart des cas, les résultats sont épouvantables dans le temps. Plusieurs enquêtes en témoignent : les personnes qui suivent un régime hyperprotéiné ont ensuite beaucoup de mal à retrouver une alimentation classique sans reprendre le poids perdu dès la réintroduction des hydrates de carbone dans leur alimentation. Les obligeant ainsi à rester au régime à vie pour maintenir un poids stable.

 

La vérité se trouve probablement dans nos gènes

Pendant des milliers et des milliers d’années, la nourriture de nos ancêtres était hyperprotéinée. C’est la sédentarisation et l’apparition de l’agriculture qui ont vues l’introduction massive des féculents dans l’alimentation et le développement de nouvelles habitudes nutritionnelles. Les régimes hyperprotéinés semblent faire appel au mode de fonctionnement ancestral de notre organisme, trop heureux de retrouver sa vraie nature. Comment lutter contre des milliers d’années d’histoire enfouies dans nos gènes ?

Beaucoup de gens suivant un regime hyperproteine en sont très satisfaits et se réjouissent du nouveau fonctionnement de leur organisme. En revanche, pour toutes celles et ceux qui souhaitent reprendre par la suite une alimentation plus contemporaine, les bouleversements provoqués par ce retour aux sources ont généralement des conséquences désastreuses.

Et les témoignages abondent en ce sens. Ils s’effectuent constamment en deux temps. Dans un premier temps, c’est la joie et l’euphorie. Les personnes sont ravies de constater une perte rapide de leurs kilos en trop. Vient alors le second temps, celui de la prise de conscience de la catastrophe annoncée : une reprise fulgurante des kilos durement perdus, parfois avec un bonus de poids supplémentaire tristement ironique. L’heure est au terrible constat car le changement de fonctionnement de leur organisme semble irréversible : après un régime hyperprotéiné, une alimentation moderne fait prendre plus de poids qu’avant, pour un apport calorique équivalent… Mais il est trop tard.

Ce type de régime ne permet pas de revenir sur ses pas. Une fois engagés dans cette voie, les gens ne pourront pas manger à nouveau les nourritures consommées avant le régime hyperprotéiné. Les résultats sont rapides oui, mais à quel prix ?

 

Comment faire pour perdre du poids ?

Le regime hyperproteine est dangereux s’il est suivi de manière restrictive comme expliqué dans le paragraphe précédent. Mais il y a une chose intéressante à retenir de cette méthode : la maîtrise de l’apport glucidique. Pour une perte de poids rapide, il faut donc limiter considérablement les hydrates de carbones dans l’alimentation. Mais avec précaution toutefois. Et surtout pas complètement. Voilà ce que je vous présente dans mon livre « Le secret pour maigrir ». J’ai passé en revue et suivi les régimes les plus en vogue à notre époque pour trouver et en extraire le meilleur. Une véritable synthèse qui laisse cependant de côté leurs différents points négatifs.

Ce fut un travail colossal qui a duré  plusieurs années, vous vous en doutez. Mais aujourd’hui j’ai enfin une méthode équilibrée et efficace que je tiens absolument à partager avec vous.

Le souci avec les régimes hyperprotéinés, c’est qu’ils ont de fervents défenseurs qui ne voient que par lui. Ces extrémistes de l’hyperprotéiné ont souvent pour seul argument que leur régime est le seul qui vaille la peine d’être suivi alors que tous les autres sont juste bons à jeter aux oubliettes. Mais tout n’est pas si catégorique. Et la véritable réponse est en général un compromis juste et équitable : le terrain d’entente de toutes les méthodes d’amaigrissement dans ce qu’elles ont de meilleur, sans tomber dans les dérives extrêmes. Voilà ce que j’aimerai vous faire découvrir dans mon livre intitulé « le secret pour maigrir ».

A propos de moi
Régime hyperprotéiné Bonjour, comme un bon nombre parmi vous, passé un certain âge, j'ai dû me rendre à l'évidence que je ne pourrais plus manger comme avant. Je devais contrôler mon alimentation, sous peine de prendre du poids. Mais très vite, cette bonne résolution ne fut plus suffisante. Il fallait que je trouve autre chose de plus puissant, et de plus efficace pour conserver mon poids de jeunesse et ne pas grossir de façon irréversible. Je me suis mis à essayer toutes sortes de régimes. Parfois cela marchait mais jamais longtemps. Parfois cela ne marchait carrément pas. J'ai essayé tous les régimes à la mode. Tout ceux dont on parle dans les magazine : Montignac, Dukan, Atkins, Cohen, hyperprotéiné, chrononutrition, low-carb, groupe sanguin, paléolithique, etc. J'ai même essayé des régime qui me semblaient plus fantaisistes, même si ce ne fut pas le cas en définitive comme le "régime des émotions", ou "maigrir pendant son sommeil", etc. J'en ai essayé plein d'autres encore dont je ne me souviens même plus du nom. J'ai aussi testé les repas de substitution, les groupes d'entraide etc. Certains régimes semblaient efficaces mais rarement sur le long terme. À force d'essayer des tas de choses, je me suis dit qu'il fallait que je trouve ce qu'il y avait de meilleur dans chacun des régimes que j'avais essayés. Et que j'essaye d'éviter ce qu'ils avaient de mauvais qui finissait par me mettre dedans sur le long terme. J'ai donc commencé un gros travail en retestant sur moi-même en essayant de corriger ces régimes que j'avais essayés de façon à en tirer le maximum sans souffrir des effets secondaires et des effets négatifs sur le long terme. C'est comme cela que j'ai fini par mettre au point une méthode qui emprunte à chacun des régimes que j'ai testés avec un certain succès ce qu'ils ont de bons, mais sans devoir souffrir de leur désavantage. J'ai mis comme cela, ma méthode au point. Je l'ai appelée "Le secret pour maigrir". Et j'ai fait ce site pour vous expliquer pourquoi les régimes hyperprotéinés sont à la fois bon sur le court terme mais également terriblement destructeurs sur le long terme.